Qui suis-je ?

Qui suis-je ?
Vaste question…

Découvrir qui nous sommes c’est un peu comme éplucher un oignon. Cela demande du temps, de retirer des couches et des couches, de verser quelques larmes parfois afin de se rapprocher de notre coeur, de notre centre, de notre essence. Plus nous retirons des couches, plus nous en découvrons de nouvelles, plus nous découvrons de nouveaux champs de connaissance… ce qui m’amène à citer Socrate « tout ce que je sais c’est que je ne sais rien. » De quoi occuper mes 50 prochaines années et lâcher prise sur la destination afin de profiter pleinement du voyage qui m’amène, jour après jour, à mieux me connaître et à me libérer.

Nous avons tous reçu une éducation, vécu des expériences, grandi dans un certain environnement, été plus ou moins influencés par de nombreux paramètres extérieurs, développé notre caractère, hérité de gênes, d’un tempérament ou encore d’une histoire familiale comme culturelle… Tous ces éléments font la personne que nous sommes aujourd’hui. Mais cela ne signifie pas que nous sommes « déterminés » à être tel que nous sommes actuellement pour le restant de notre vie. Au contraire. Et heureusement !

« Il n’y a rien de constant si ce n’est le changement. »
Bouddha

Je m’appelle Pauline et suis originaire de la Meuse, dans le Nord-Est de la France. Après un parcours classique jusqu’au bac, j’ai poursuivi mes études supérieures dans le monde de la communication. Etudes qui m’ont permis de faire quasiment le tour de France – que ce soit pour les formations ou pour les stages -, qui m’ont permis de découvrir le monde de la communication au sens large, du marketing, du digital ou encore du développement durable. Après avoir obtenu un master en communication dans une école parisienne – et après une période mêlant anorexie, boulimie, dépression & burn-out … -, j’ai su que je ne voulais pas poursuivre dans cette voie. J’ai compris que mon corps et ma petite voix intérieure essayaient de me faire comprendre, depuis plusieurs années, que je n’étais plus/pas à ma place, plus/pas alignée. Mais entre savoir et agir, il y a un gap que je n’ai pas osé franchir plus tôt. Par peurs sans aucun doute, manque de confiance aussi.

« Nous devons nous y habituer :
aux plus importantes croisées des chemins de notre vie,
il n’y a pas de signalisation. »
Ernest Hemingway

Et le point de non-retour est arrivé. Mon corps comme ma tête ont dit STOP. S’en est suivi un important travail sur moi – qui avait débuté au moment de mon burn-out et qui se poursuit aujourd’hui – afin de tourner certaines pages, de me libérer de certains poids – notamment des peurs & croyances qui ne m’appartenaient pas ou n’avaient plus lieu d’être -, afin de mieux me connaître et de savoir ce que je voulais.

A la suite de mes études, je suis partie passer quelques mois en Asie, seule, avec pour compagnon un sac à dos. Besoin de me retrouver, de me recentrer, de faire le point sur qui j’étais … tout en étant loin de ma famille, de mes amis, de ma culture pour éviter d’être influencée. Premier voyage, premier vol long courrier, première découverte de l’Asie, première retraite en silence… Première fois de tant de choses qui m’ont fait grandir, qui m’ont permis de dépasser un bon nombre de peurs, de gagner en ouverture d’esprit, d’élargir ma conscience, de remettre en question mon système de croyances, de me détacher de nombreuses idées reçues, du matériel, d’apprendre à me connaître et à définir ce que je voulais et ce que je ne voulais plus. De très belles rencontres ont également croisé ma route au cours de ce voyage. Rencontres qui m’ont aidée à avancer, à lâcher ce que je devais lâcher, à prendre confiance et à oser. Je me suis retrouvée après m’être, en quelque sorte, perdue.

« Toute véritable transformation sera précédée
d’un grand moment d’inconfort,
c’est là le signe que vous êtes sur le bon chemin.
»
Ajahn Chah

Passionnée par les médecines dites alternatives (chinoise, ayurvédique, naturopathie, …), le yoga, la philosophie, la psychologie, la spiritualité, les neurosciences, la communication (au sens large) … plus largement par le développement personnel et le bien-être, plusieurs années déjà avant ce changement d’orientation, j’ai profité de ce voyage pour mettre au clair mes envies & idées et commencer à les concrétiser. Je me suis ainsi formée au massage traditionnel thaïlandaisqui fait partie intégrante de la médecine thaïlandaise traditionnelle – ainsi qu’au yoga (ashtanga & yin yoga cette fois-ci). Des connaissances et diplômes qui se sont ajoutés aux formations et stages que j’avais suivis en France, avant mon départ en Asie.

A mon retour, j’ai donc décidé de changer de vie, de changer de voie et de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale afin de faire ce que j’aime, à mon rythme, ce qui a aujourd’hui du sens à mes yeux et est davantage en phase avec ma vision et mes valeurs. J’ai aussi choisi de venir revivre en Meuse, d’où je suis originaire pour être dans un environnement propice à mon épanouissement.

« Commence par changer en toi
ce que tu veux changer autour de toi.
»
Gandhi

Curieuse de mieux comprendre le fonctionnement de l’Homme et du monde, un peu hyperactive et avec une sensibilité particulièrement développée – le yoga et la méditation ne sont pas entrés dans ma vie pour rien… je continue de me former, d’apprendre sous diverses formes afin de poursuivre mon propre cheminement, le développement de mes activités et pouvoir ainsi mieux vous accompagner en agissant sur différents aspects. Car j’ai compris que tout était interdépendant & interconnecté. Que prendre soin de son corps à travers l’alimentation, l’activité physique ou encore le sommeil était tout aussi important que de prendre soin de ses pensées, de trouver ce qui nous fait vibrer, d’aimer, de s’amuser, d’être face à la beauté, de prendre soin des autres comme de la planète sur laquelle nous sommes installés.

« Si tu veux connaître quelqu’un,
n’écoute pas ce qu’il dit mais regarde ce qu’il fait.
»
Dalaï-Lama

Depuis la création de mon auto-entreprise, j’ai ajouté de nouvelles cordes à mon arc afin de ne pas m’enfermer dans une pratique ou une façon de penser. J’ai donc suivi le parcours de la Fondation SEVE pour animer des ateliers philosophie auprès des enfants ; suivi une formation de coach bien-être proposée par la Fondation Anthropedia ; en rejoignant Yogist, une start-up proposant une méthode de yoga sur chaise (adaptée au monde de l’entreprise) ; en m’intéressant particulièrement au fonctionnement des hauts potentiels et des personnes diagnostiquées TDAH ; en suivant une formation de yoga pré & postnatal. Et je débuterai, à la rentrée de Septembre 2021, une formation en médecine traditionnelle chinoise.

J’ai toutefois conscience que je suis humaine (eh oui !) : j’ai donc des limites, je ne pourrais jamais tout savoir (et heureusement car j’ai encore de belles années à occuper même si les rides commencent à s’installer 🙂) ni tout faire. Je suis heureuse de travailler aujourd’hui avec d’autres professionnels aux approches et/ou disciplines complémentaires vers lesquels je peux vous/me rediriger lorsque je ne suis pas ou plus en mesure de vous accompagner.

J’ai aussi accepté que, bien que travaillant dans le domaine du bien-être et du développement personnel, bien qu’ayant beaucoup de connaissances dans ces domaines, je ne serai jamais parfaite, je n’aurai jamais la science infuse ni ne détiendrai LA vérité. Je vais continuer de vivre des expériences ; d’apprendre parfois dans la joie, d’autres fois dans la douleur ; d’avoir des hauts et des bas, des moments de confiance comme des moments de doute ; de ressentir de la joie comme de la colère ou de la tristesse. Je ne suis pas à l’abri d’un pépin de santé, de réagir sous le coup des émotions ou de la peur, de dire ou faire des choses que je regretterai ou qui n’incarneront pas ce que je sais ou les valeurs qui me sont chères. Avancer sur ce chemin de connaissance de soi et de bien-être n’est pas synonyme de long fleuve tranquille ni de monde des bisounours mais c’est, je trouve, un chemin de libération qui permet de reprendre le volant de sa vie, de faire des choix en pleine conscience en prenant ses responsabilités et de retrouver ainsi sa souveraineté.

« Si nous prenons la nature pour guide,
nous ne nous égarerons jamais.
» – Cicéron

Ma philosophie de vie a également évolué et s’inspire beaucoup de la nature. Nature dont nous faisons partie intégrante et qui est, à mon sens, un excellent professeur. J’ai entre autres intégré la notion d’impermanence, que tout est cyclique, en perpétuelle évolution et ai travaillé sur la notion non-attachement. J’ai appris à être patiente, à comprendre qu’on ne fait pas pousser l’herbe en tirant dessus et que nous ne récoltons pas les fruits des graines plantées le jour même (parfois même, nous ne les récoltons jamais). J’ai aussi compris que pour pouvoir nous épanouir nous avons besoin de trouver l’environnement qui nous convient et de choisir une alimentation (au sens large) adaptée. A l’image de la graine qui va germer si elle a été plantée dans un sol approprié et si elle reçoit la nourriture dont elle a besoin, en quantité suffisante. J’ai aussi (enfin !) accepté de ne pas pouvoir tout contrôler à l’image des tempêtes ou du temps que nous ne pouvons maîtriser : apprendre à lâcher prise m’a permis de gagner en sérénité, en qualité de vie et aussi en activité. En reconnaissant et en apprenant à distinguer là où je peux agir et là où je ne peux pas agir, j’arrête de perdre mon temps et mon énergie et les recentre là où je peux agir. (qu’on se le dise, j’ai encore tendance à vouloir maîtriser les choses extérieures mais cette conscience me permet de lâcher prise beaucoup plus rapidement et facilement et de rediriger mon attention ailleurs).

« Si une décision augmente notre joie et notre puissance,
c’est celle qu’il fallait prendre à ce moment-là.
» – Spinoza

Je ne vais pas changer le monde, j’en suis consciente. Je souhaite simplement partager mes connaissances & compétences, accompagner celles & ceux qui le souhaitent à mieux se connaître, à ressentir davantage de bien-être et planter quelques graines qui participeront peut-être à la naissance d’un monde plus en paix, conscient, bienveillant, joyeux, respectueux, responsable, positif, attentif, durable. Utopiste ? Peut-être… les utopies d’aujourd’hui ne sont-elles pas la réalité de demain ?

En savoir plus sur …
ma vision
mon approche
qui je suis ?

Sans titre-1