Qui suis-je ?

Nous avons tous reçu une éducation, vécu des expériences, grandi ans un certain environnement, été plus ou moins influencés par de nombreux paramètres extérieurs, développé notre caractère… Tous ces éléments font la personne que nous sommes aujourd’hui. Mais cela ne signifie pas que nous sommes « déterminés » à être ainsi pour le restant de notre vie. Au contraire.

« Il n’y a rien de constant si ce n’est le changement. »
Bouddha

Je m’appelle Pauline et suis originaire de la Meuse, dans le Nord-Est de la France. Après avoir obtenu un master en communication dans une école de communication parisienne – et après une période mêlant anorexie, boulimie, dépression pour finir par un burn-out -, j’ai décidé de changer de voie. Car j’ai réalisé que, depuis plusieurs années, mon corps ainsi que ma petite voix intérieure m’envoyaient des signes pour me faire comprendre que je n’étais plus totalement à ma place, plus totalement alignée. Mais entre savoir et agir, il y a un gap que je n’ai pas osé franchir plus tôt. Par peurs sans doutes, manque de confiance sûrement. Toujours est-il qu’à un moment, je suis arrivée au point de non-retour et que mon corps, comme mon mental, ont dit STOP. J’ai donc travaillé sur moi pour tourner certaines pages, me libérer de certains poids et ai décidé de faire le grand saut, d’oser, de faire ce que j’aime, ce qui a aujourd’hui du sens à mes yeux et est en phase avec ma vision et mes valeurs.

« Si tu veux connaître quelqu’un,
n’écoute pas ce qu’il dit mais regarde ce qu’il fait.
»
Dalaï-Lama

A la suite de mes études, je suis partie passer quelques mois en Asie, seule. Besoin de me retrouver. Premier voyage, premier vol long courrier, première découverte de l’Asie, première retraite en silence… Première fois de tant de choses qui m’ont fait grandir, qui m’ont permis de dépasser un bon nombre de peurs, de gagner en ouverture d’esprit, de développer ma conscience, de remettre en question mon système de croyances, de me détacher de nombreuses idées reçues, du matériel, d’apprendre à me connaître et à définir ce que je voulais et ce que je ne voulais plus. J’ai également fait de très belles rencontres au cours de ce voyage qui m’ont aidée à avancer, à lâcher ce que je devais lâcher, à prendre confiance et à oser. Je me suis retrouvée après m’être, en quelque sorte, perdue.

« Toute véritable transformation sera précédée d’un grand moment d’inconfort, c’est là le signe que vous êtes sur le bon chemin. »
Ajahn Chah

Passionnée par les médecines dites alternatives (chinoise, ayurvédique, naturopathie, …), le yoga, la philosophie, la psychologie, la spiritualité … et plus largement par le développement personnel et le bien-être, depuis plusieurs années, j’ai profité de ce voyage pour mettre au clair mes envies & idées et commencer à les concrétiser. Je me suis formée au massage thaïlandais – qui fait partie intégrante de la médecine thaï – ainsi qu’au yoga (ashtanga & yin yoga cette fois-ci). Des connaissances et diplômes qui se sont ajoutés aux formations et stages que j’avais suivis en France, avant mon départ en Asie.

« Commence par changer en toi
ce que tu veux changer autour de toi.
»
Gandhi

A mon retour, j’ai donc décidé de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale afin de faire ce que j’aime et ce qui a du sens à mes yeux, de partager mes connaissances & compétences, de participer au mieux-être et au développement personnel de chacun, de contribuer à la création d’un nouveau monde, un monde plus respectueux tant de l’Homme que de la Nature.

J’ai également, depuis le début de mes activités, ajouté de nouvelles cordes à mon arc en suivant le parcours de la Fondation SEVE pour animer des ateliers philosophie auprès des enfants ; en débutant une formation de coach bien-être proposée par la Fondation Anthropedia ou encore en rejoignant Yogist, une start-up proposant une méthode de yoga sur chaise (adaptée au monde de l’entreprise).

« Si une décision augmente notre joie et notre puissance,
c’est celle qu’il fallait prendre à ce moment-là.
» – Spinoza

Je ne vais pas changer le monde, j’en suis consciente. Je souhaite simplement planter quelques graines qui participeront peut-être à la naissance d’un monde plus beau, bienveillant, joyeux, positif, respectueux, conscient, attentif, à l’écoute, durable et responsable. Utopiste ? Les utopies d’aujourd’hui ne sont-elles pas la réalité de demain ?

Je suis aujourd’hui plus confiante, en meilleure santé et bien plus épanouie. Je sais « pourquoi » je fais les choses, quelle est mon intention, ma vision. Et me sens plutôt en accord avec mes réponses – tout en ayant encore une belle marge de progression.

« Si nous prenons la nature pour guide,
nous ne nous égarerons jamais.
» – Cicéron

Ma philosophie de vie a également évolué et s’inspire beaucoup de la nature, notre meilleur professeur à mon sens. J’ai entre autres intégré la notion d’impermanence, que tout est cyclique, en perpétuelle évolution et travaillé sur la notion non-attachement. J’ai aussi (enfin !) accepté de ne pas pouvoir tout contrôler : apprendre à lâcher prise m’a permis de gagner en sérénité, en qualité de vie et aussi en activité. En reconnaissant et apprenant à distinguer là où je pouvais agir et là où je ne pouvais pas agir, j’ai arrêté de perdre mon temps et mon énergie pour les recentrer là où je peux faire quelque chose. Et peux ainsi plus incarner cette citation de Gandhi : « Sois le changement que tu veux voir dans le monde. »

Sans titre-1

En savoir un peu plus ? Rendez-vous ici.